Nous avons testé le Raspberry Pi 3 Model B

Aucun technophile ou "maker" digne de ce nom n'a pu passer à côté du lancement en début d'année de la 3e mouture de cet étrange petit engin sans design, ormis son logo mignon : le Raspberry Pi 3 Model B.
Mac addict ou windowsien ne soulevant jamais le capot de votre ordi, passez votre chemin, nous parlerons ici d'un ordinateur nu, à poil, dans son plus simple appareil : une carte électronique, ... point. Une carte si petite qu'elle tient dans la poche de votre veste et que les multiple connecteurs (2xUSB, RJ45, HDMI) semblent lui manger toute la place. Comment cette petite bestiole peut-elle prétendre remplacer votre ordi perso ?

Accessoires hardware indispensables :
1 Alimentation micro usb 5 V 2,5 A
1 carte micro SD 32 Go et son convertisseur SD card (32 Go c'est le strict minimum pour une installation avec un linux un peu gras orienté utilisateur)
1 clavier USB + souris USB
1 écran (port HDMI ou il vous faudra un convertisseur)

1 peu de patience...

Software nécessaire :

- Sur mac : The Unarchiver + ApplePi-Baker (http://www.tweaking4all.com/hardware/raspberry-pi/macosx-apple-pi-baker), pour préparer votre micro SD, et sur PC... débrouillez-vous !
- Une contribution Linux compatible arm64, le coeur du bazar, (nous on a essayé d'y coller, comme on est un poil ambitieux, Ubuntu serveur : https://ubuntu-pi-flavour-maker.org/download et ça marche). Vous trouverez d'autres contribs sur https://www.raspberrypi.org/downloads selon vos souhaits.

On commence donc par préparer la SD card avec les softs cités au dessus pour un premier boot, puis on introduis la carte dans la minuscule fente du Raspberry, on met sous tension et hop ça commence à bosser. La configuration au premier boot linux, impossible d'y réchapper comme sur n'importe quel PC... Mais avec certaines des contributions telle que NOOBS ou Rasbian, c'est vite fait ! Et pouf, vous êtes devant un PC à 60 euros avec wifi et bluetooth. C'est pas ruineux ! Bien sûr on peut emballer tout cela dans un petit boitier à 10 euros pour pouvoir le trimballer partout ou alors le monter en racks sur des tringles si vous en achetez 10 ou 20 !
La machine n'est pas un foudre de guerre, notament à cause des accès sur la SD card (que l'on peut remplacer par un petit disque USB pour améliorer sensiblement les perfs), mais comme PC familial ou comme serveur de préprod on peut pas faire mieux et au rythme des annonces de la fondation, tout va s'accélérer.

Un peu de fraicheur dans ce monde ou Apple tourne en rond dans son univers de plus en plus fermé !

Si vous voulez une démo chez nous  : cliquez là.

 

Partager ce billet

Laissez un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.